BootsnAll Travel Network



Malaisie : le pays oublie

Il est rare en Asie du Sud Est continentale de trouver un pays peu frequente par les touristes : les plages de Thailande n’ont pas besoin de publicite, les temples d’Angkor au Cambodge sont bondes, la baie d’Ha Long est un must au Viet Nam et le shopping a Singapour une activite courue mais peu pourraient citer quoi que ce soit a propos de la Malaisie.

A l’origine, nous meme n’avions pas reellement pense a y aller etant plus attireer par les routes traditionnelles des voyageurs : Thailande, ancienne Indochine. Il y a ‘dailleurs peu de personnes pouvant temoigner de son experience bonne ou mauvaise de la Malaisie. Avant de partir, un collegue m’avait expose les merites de la Malaisie, continuant a ne pas etre une priorite, cela aura au moins eu le merite d’eveiller notre curiosite…

Lorsque nous avons constate que nous allions passer un peu trop de temps en Inde, mais que finalement nous n’allions pas explorer l’ile de Ceylan, nous avons essaye de faire un choix : aller au Myanmar ou en Malaisie). Choix cornelien ! De ce fait, nous avons choisi les deux : visiter rapidement la Malaisie et ainsi garder du temps pour le Myanmar (aujourd’hui nous constatons avec regret que meme si nous sommes alles vite en Malaisie, nous devions choisir entre Myanmar ou Viet Nam : par logique, financiere et geographique,┬ánous avons choisi le Viet Nam meme si quelque part le Myanmar nous attire un peu plus). Au final, nous avions presque 15 jours en Malaisie : pas le temps d’explorer la partie du pays sur l’ile de Sumatra (nous remettrons l’ascension du mont Kinabalu a plus tard), ni le temps de parcourir la cote est de la peninsule et ses nombreuses iles : pas trop de regret sur ce dernier point car la mousson sevit encore en cette periode de l’annee. Pour resumer, il restait donc a nous concetrer sur le centre et l’ouest de la peninsule malaise.

Arrivant sans a priori et sans reelle connaissance sur ce pays, nous avons decouvert beaucoup : des autochtones souriant et accueillant, une culture “jeune” et variee issue d’un vrai melting pot (ethnographique et religieux) semblant reussir la ou un pays comme l’Inde semble echouer, un pays dynamique et qui reussit economiquement, une gastronomie unique et melange (issue de ce meme melting pot), une nature exhuberante : du vert, beaucoup de vert : champs de palmiers, arbres geants, cultures de the…

D’un point de vue pratique, la Malaisie fut egalement une bonne surprise (peut etre qu’apres notre passage en Inde, tout semble plus facile) : bus nombreux, rapides et comfortables, restaurants et services multiples, guesthouses de bonne qualite offrant de nombreux services, anglais parle largement… Et qui plus est, au final, nos depenses n’ont ete que legerement superieures a notre moyenne quotidenne en Inde, nous ne l’aurions pas espere en arrivant, surtout apres Singapour.

Bref aujourd’hui il nous est difficile de comprendre pourquoi la Malaisie est si meconnue et reste loin des destinations phares de la region. D’un cote, tant mieux pour nous, voyageurs independants.

Meme si la Malaisie ne restera sans doute pas l’etape phare de notre voyage, notre sejour ici a ete qu’une succession de bonnes etapes et de decouvertes. Et n’ayant pu parcourir qu’une petite partie du pays (1/3), nous ajoutons sans hesiter la Malaisie a la longue liste des pays que nous devons visiter ou re-visiter !



Tags: , ,

Leave a Reply