BootsnAll Travel Network



26 Mai : jour de chance…

Ce week end est l’un des week ends les plus chargés aux USA pour le tourisme : la plupart ne prenant que 2 semaines de congés chaque année (c’est déprimant !) et l’une étant réservée pour Noël, il n’en reste plus qu’une pour l’été. Il faut alors bien la placer ou simplement prendre plusieurs longs week ends. Ce week end, c’est Memorial Day (lundi est férié – les américains ont l’intelligence de mettre tout leur jour férié le lundi et si ceux à date fixe tombent le weekend, le lundi suivant est férié), jour de souvenir des anciens combattants (et ils sont nombreux !), mais surtout début officiel de la période estivale pour le tourisme, surtout dans la région où nous nous trouvons où l’été est caniculaire. Pour cela, nous avons organisé notre parcours pour arriver le jeudi à notre prochaine destination : le parc national (presque la fin du marathon) de Zion, afin de trouver plus facilement une place de camping.

Nous partons donc très tôt (afin pour nous = 8h) de Bryce Canyon vers le sud ouest. Au passage, nous continuons à traverser les paysages divers et varié du plateau du Colorado : quelques canyons supplémentaires et une longue vallée que nous suivont derrière une ligne de caravane : sans doute un fan club d’un certain type de caravane car ils ont tous la même marque mais viennent des 4 coins du pays. Après une séance de doublement, nous arrivons à Zion après 2 heures de route. L’entrée du parc est assez remarquable avec notamment un tunnel de plus de 1,6 km creusé dans les années 20 dans les parois du canyon (Zion est célèbre pour son… canyon, une surprise !) pour faciliter le parcours entre Bryce et Zion, mais nous ne prenons pas le temps de nous arrêter pour filer au camping qui fonctionne toujours de la même façon : premier arrivé, premier servi. A l’entrée, le panneau “plein” n’est pas affiché, nous sommes soulagés mais après un premier tour dans le camping faisant plus de 150 sites, nous sommes moins rassurés car aucun site ne semble libre… Il n’est pourtant que 10h30 : est-ce que personne n’a un travail ??? Heureusement, un ‘camping host’ (bénévole qui s’occupe du camping) lui souffle que le site 72 est libre. Nous fonçons et effectivement il est miraculeusement libre car nous ne sommes pas les seuls à chercher à ce moment. Nous nous garons rapidement et installons notre tente : c’était le dernier site libre et il donne sur la rivière Virgin River, célèbre pour avoir creusé le canyon… Bref, il est vraiment bien placé et très calme excepté le bruit de la rivière. Vraiment nous avons eu beaucoup de chance, maintenant nous avons un site pour les prochains jours et pour passer ce week end très touristique.

Dans l’après midi, nous commençons nos visites avec le musée, le centre d’information et une randonnée sur l’une des parois en sorti de canyon. La grosse différence avec les parcs précédents est l’altitude : nous sommes beaucoup plus bas. Il fait donc plus chaud mais aussi la structure géologique est différente avec surtout du grès rouge ou blanc suivant si le fer qu’il contient a été oxydé ou non. Autre différence : nous sommes à la base du canyon et non au dessus, et le canyon est beaucoup moins large, il ressemble plus à une gorge, d’ailleurs en remontant la rivière, on arrive à une gorge. De ce fait, même s’il s’agit encore d’un canyon, il est très différent de Bryce, du Grand Canyon ou encore de Canyonland. Il y a encore à profiter.

Pour le moment, nous profitons surtout d’une chose : passer une soirée en T-shirt et ne pas être frigorifié lorsque la nuit tombe, puis devoir dormir emmitouflé dans son sac de couchage…



Tags:

Leave a Reply