BootsnAll Travel Network



24 Septembre : remontée dans le temps et début de la colonisation

La grisaille est toujour présente ce matin mais pour le moment il ne pleut pas. Nous commençons la journée par nous rendre à Colonial Gettysburg qui est un mélange de bâtiments originaux et de reconstructions permettant sur quelques patés de maisons de représenter l’ancienne capitale de la province coloniale de Virginie (vers 1750). Le parking ressemble plus à un parking de parc d’attractions tout comme le bâtiment d’accueil avec au moins 10 guichets pour les billets. Après réflexion, nous décidons de ne pas prendre le ticket à 45$ permettant de visiter l’intérieur des maisons, nous voulons voir d’abord si cela vaut le coup. Nous nous promenons donc dans la ville mais personnellement, je n’aime pas beaucoup la mise en scène : des comédiens en costume essayent de représenter les conditions d’époque, avec un ticket, il est possible de leur poser des questions sur l’époque coloniale et de rentrer dans les maisons. Les Américains semblent beaucoup aimer ce genre de visites car ce n’est pas la première fois que nous le voyons… Je n’accroche pas vraiment. Si l’architecture et les rues sont bien représentatives, cela semble tout de même un peu mort avec beaucoup de touristes mais pas grand chose d’autres. Finalement, c’est trop beau et bien organisé pour être vrai!
Nous décidons donc d’aller à Jamestown un peu plus loin sur une île. Ici, il n’y a pas de reconstruction, il s’agit de ruines et d’un musée en bon et du forme qui explique l’arrivée des premiers colons anglais en Amérique, Jamestown est la première colonie anglaise créée au début du XVIIème siècle. Sur les 300 colons qui sont arrivés, il semble que seul un soixantaine ont survécu au 1er hiver… La suite de l’histoire est un peu plus joyeuse (sauf pour les Indiens) puisque Jamestown deviendra un point d’entrée principal pour la colonie de Virgine puis sa capitale, avant de céder la place à Williamburg et finalement disparaître peu à peu. La visite est vraiment intéressante même s’il n’y a pas grand chose à voir au niveau des ruines.
Nous continuons, sous une pluie légère, par la visite de l’île (ou plutôt des marécages : quel drôle d’idée de s’installer là où les moustiques sont le plus présents… mais entre moustiques et indiens, le choix était peut être évident à l’époque), puis décidons d’aller voir une plantation en évitant une reconstruction de Jamestown : même principe que Williamsburg (reconstruction et personnage en costume) mais cette fois l’époque est plutôt niveau 1670, et il s’agit d’une reproduction à 100%. Malheureusement, l’heure avance et nous réalisons que la plantation est loin donc nous rebroussons chemin et nous arrêtons une nouvelle fois à Williamsburg pour prendre un verre : il semble y avoir des tavernes “d’époque”. Pas de chance, elles ne servent que le dîner donc après un tour de la rue principal, nous retournons au motel pour une bierre et une soirée tranquille.


Tags:

Leave a Reply