BootsnAll Travel Network



Articles Tagged ‘BIG TRIP 2005-2006’

More articles about ‘BIG TRIP 2005-2006’
« Home

It’s never too late to do well…

Thursday, June 8th, 2006

Here are some pictures from Viet Nam  :

On the Mekong delta, weird rowing boats…

Resize of Viet Nam 092.jpg

Floating market – Mekong Delta :

Resize of Viet Nam 137.jpg

Production of rice paper – Mekong Delta :

Resize of Viet Nam 147.jpg 

Post office of Saigon – Ho Chi Minh City :

Resize of VietNam 163.jpg

Unique architecture of Caodaism temple – Nearby Ho Chi Minh City :

Resize of VietNam 182.jpg

Jenny is very happy to write on the blog… no to drink strawberry shake – Ho Chi Minh City :

Resize of VietNam 214.jpg

Incredible colours of Mui Ne’s canyon – Mui Ne :

Resize of VietNam 232.jpg

Mui Ne port – Mui Ne :

Resize of VietNam 236.jpg

A big white Boudhha – Na Thrang :

Resize of VietNam 256.jpg

Floating bar to be sploied in the warm sea – Na Thrang

Resize of VietNam 282.jpg

Traditional houses (influenced by chinese merchants) - Hoi An

Resize of VietNam 299.jpg

One of the chinese temples – Hoi An

Resize of VietNam 327.jpg

Dragons on the roof of a building of the forbidden city – Hue : 

Resize of VietNam 370.jpg

Forbidden City – Hue : 

Resize of VietNam 374.jpg

Gate of the temple of Literacy - Hanoi :

Resize of VietNam 445.jpg

A motorbike can carry anyting… Hanoi :

Resize of VietNam 468.jpg

Rocks in the middle of the sea – Halong bay :

Resize of VietNam 477.jpg

Our smile instead of sun – Halong Bay :

Resize of Rotation of VietNam 497.jpg

Terraces and mountains – Sappa region :

Resize of VietNam 599.jpg

Above the clouds – Sappa : 

Resize of VietNam 543.jpg

Wonderful landscape of Sappa :

Resize of VietNam 618.jpg

Hong Kong : l’aventure prend fin…

Thursday, June 8th, 2006

Il est prêt de 20h lorsque nous atterrissons à Shenzen à quelques kilomètres de la péninsule de Hong Kong. Le vol a été beaucoup plus calme que prévu, excepté l’heure passée dans l’avion à Pékin afin d’attendre une piste disponible, tout a été vraiment normal. De haut, nous avons bien vu de nombreux nuages provenant d’une extrémité du typhon mais rien de plus. Au contraire, les nuages ont permis de voir un couché de soleil magnifique à travers les hublots de l’avion.

A peine arrivée, nous récupérons nos bagages et sortons de l’aéroport. Nous n’avons aucune idée de la meilleure façon pour rejoindre Hong Kong. A un comptoir, il nous est proposé un bus pour plus de 20 euros par personne. Nous sommes sûrs qu’il y a un meilleur moyen surtout plus économique (bien que nous en soyons pas sur car nous n’avons plus notre bible : notre Lonely Planet). Dehors, nous tombons sur un bus qui part pour la gare de Shenzen. Un peu de chance ! Nous montons et 40 minutes plus tard nous sommes à la gare. Nous savions qu’un train doit directement relier Shenzen à Hong Kong. Quelques minutes nous suffisent pour trouver le bon endroit, il en faut 30 de plus pour passer les nombreuses formalités : même pays mais c’est encore loin d’être facile pour un Chinois d’y entrer (la rétrocession effectuée à la fin des années 90 prévoit un quasi-statut quo du système pendant 50 ans). Pour nous, c’est plutôt facile, juste un peu de temps.
Finalement après plusieurs formulaires, deux passages en douane, un contrôle sécurité et de longs couloirs, nous arrivons du côté de Hong Kong mais ne sommes pas encore arrivés. Finalement le territoire de Hong Kong est plus grand que l’on ne croit : les nouveaux territoires s’étendent dans les terres chinoises et 30 minutes de train-métro nous sont nécessaires pour en atteindre l’extrémité. Un changement, 5 minutes de plus et nous sommes à notre arrêt final.
Sans plan, nous atteignons tant bien que mal notre destination. Première constatation : sur l’île Hong Kong, ça monte et ça descend, et même si les distances sont courtes la dénivelée peut être importante. Deuxième constatation : il fait chaud et c’est humide. Conclusion : nous arrivons en nage et pourtant il est 23h.
Rachel, une amie rencontrée à Prague, nous accueille dans son charmant petit appartement au 18ème étage. Nous papotons un peu, là aussi ça faisait plus d’un an et demi depuis notre dernière rencontre… dans un petit village de République Tchèque pour Thanksgiving. Et puis rapidement, nous nous écroulons sur le lit préparé dans le salon pour nous.
Le lendemain commence l’exploration de l’île de Hong Kong. Nous descendons entre les grattes ciels vers la baie. Impossible de voir la mer ou plutôt la baie de Hong Kong, elle est cachée par les nombreux immeubles tous plus haut les uns que les autres. Nous visitons plutôt quelques ruelles traditionnelles de Hong Kong, là où les choses n’ont pas trop changé depuis des années. Le développement économique de Hong Kong a en effet modifié grandement le paysage depuis les années 50, et aujourd’hui les grattes ciels se disputent la place avec les bâtiments un peu plus anciens. Il faut dire qu’il faut les loger les 7 millions d’habitants. Notre marche nous entraîne vers le Western Market, un bâtiment d’un autre âge en briques rouges et granit, puis vers les petites rues où s’échangent les produits traditionnels chinois : ginseng, herbes médicimales et autres curiosités : lézards séchés, « bird nests », nombreux poissons séchés. Les senteurs accompagnent ces boutiques originales. Nous traversons ensuite le quartier des antiquaires où l’on semble retrouver le résultat de pillages de nombreux temples (ou bien est-ce de très bonnes copies ?), visitons un charmant petit temple entouré d’immeuble en béton et arrivons dans le centre du quartier d’affaire. Restaurants, bars, boutiques bordent les rues. C’est agréable de s’y promener mais pas forcément bon marché. Les prix ressemblent plus à ce dont nous avons l’habitude dans nos pays que des prix chinois… Nous arrivons tout de même à trouver un petit restaurant à sushis puis à trouver des bonnes affaires textiles (histoire de refaire notre stock de vêtements, nous avons jeté au moins la moitié de ce que nous avions amenée de France). En fin d’après midi, nous trouvons finalement un passage pour voir la baie : un ferry qui nous transporte sur le continent et le quartier de Kownloon. Pour quelques cents hongkongais, la traversée nous permet d’admirer la baie entourée de gratte-ciels. Malgré tout, il est possible de voir un peu de verdure (le sommet de l’île de Hong Kong se situe à 557m et est entouré d’une forêt tropicale dense). Ainsi entre mer, forêt, montagne et buildings, le paysage est réellement impressionnant. Nous continuons à profiter de ce panorama en nous baladant sur la promenade le long de la baie qui a été aménagé en une version hongkongaise de Hollywood boulevard (excepté Bruce Lee et Jet Li, la plupart des acteurs et réalisateurs de ce petit pays fameux pour ces films d’action nous sont inconnus).
Nous terminons la journée sur Nathan Street, une rue de rêve pour les accros du shopping. Pas réellement de bonnes affaires (il est fini le temps où on trouvait des articles 50% moins cher que chez nous) mais au moins il y a du choix. On constate que le shopping, à l’instar de Singapour, est l’une des activités favorites du pays. Apparemment, Hong Kong a la plus grande densité de magasins au monde. Nous n’achetons rien mais trouvons un restaurant chinois chic et bon. Retour sur l’île de Hong Kong par ferry où nous pouvons profiter cette fois des illuminations de la baie.
Le lendemain nous poursuivons sous la chaleur la visite de l’île et après une première promenade dans la ville, nous prenons un break dans un petit parc (l’espace étant réduit à Hong Kong, il n’y a pas que les appartements qui sont de tailles réduites) puis prenons de la hauteur via un funiculaire qui nous emmène en haut de l’île. Vue somptueuse sur l’île et la baie depuis le sommet. Balade en forêt. L’après midi passe assez vite. Nous réalisons alors la taille de l’île. Contrairement à ce que l’on pense, l’île n’est pas petite, elle est juste inhospitalière avec une forme conique : les terrains plats n’existent pas d’où le terrain gagné sur la mer. La baie s’est en effet considérablement rétrécie à force de remblais…
Nous redescendons et rejoignons Rachel pour retourner à Kowloon et profiter d’un spectacle son et lumière unique où les acteurs sont les gratte-ciels de l’île de Hong Kong. La soirée se termine dans un bruyant restaurant thaï-malais.
Notre samedi démarre de manière très originale. Nous suivons Rachel qui doit aller au palais de justice pour la cérémonie officielle de son acceptation au barreau de Hong Kong (Rachel est avocate). Amusant que ce soit à Hong Kong où pour la première fois de ma vie, j’entre dans une salle de tribunal. La cérémonie très british et très traditionnel est intéressante à suivre. Les avocats senior introduisant leur poulain en essayant d’être le plus convaincant possible devant un juge qui doit accepter leur nomination mais pas de surprise, à la fin tout le monde est accepté (le concours ayant écarté les mauvais élèves)… Nous poursuivons la journée en rejoignant l’autre côté de l’île (en bus car tout de même plusieurs kilomètres) et participons avec Rachel et ses collègues à un entraînement de « Dragon Boat ». Genre de grosse pirogue pouvant accueillir près de 20 rameurs, une importante course est prévue le mercredi en huit. L’entraînement est intense mais sympathique. Nous regagnons ensuite l’énorme yacht que son cabinet d’avocats possède pour un barbecue. Je n’ai jamais eu autant d’avocats autour de moi. Nous passons une bonne après midi malgré un temps tournant de plus en plus à l’orage. Je m’essaye sans succès au white board (ski nautique mais sur un genre de planche de surf), un gros pinçon conclue cet essai.
La vie à Hong Kong semble facile : travail en semaine, et le week end de nombreuses activités possibles (principalement nautique). Les restaurants sont nombreux et diversifiés, le shopping infini. Bref un vrai paradis pour expat. Seuls le fait d’être bloqué sur un territoire de 1000km², le climat parfois un peu difficile (chaleur et humidité) et l’impression parfois d’être dans un monde un peu surfait, peu naturel et très réglementé pourraient le nuancer.
Nous concluons la journée par un peu de shopping très orienté souvenir. Oui, nous avons atteint la dernière étape et n’avons plus à transporter nos sacs sur des centaines de kilomètres, cela nous pousse plus facilement à acheter.
Malgré un temps très capricieux ce dimanche matin, nous décidons de partir de Hong Kong, direction Macao. Ancienne colonie portugaise, cette ville (le territoire est beaucoup plus petit que celui de Hong Kong) a été rétrocédée à la Chine en 1999 mais reste comme Hong Kong un territoire à statut particulier. Ainsi nous devons procéder à un passage à la frontière à la sortie de Hong Kong puis à l’entrée de Macao. Le trajet de 60km entre les 2 ports s’effectue en un peu plus d’une heure par bateau. A l’arrivée, c’est le déluge. Il pleut des cordes et nous commençons à regretter notre choix. Il est cependant trop tard pour reculer et tant bien que mal nous sortons pour trouver le bus qui nous mènera en centre-ville.
La ville fût le premier comptoir européen en Chine (1567) et aura le monopole des échanges avec l’Occident pendant plus d’un siècle. La montée en puissance de Hong Kong après la guerre de l’Opium va plonger la ville dans un déclin dont elle sort difficilement aujourd’hui. En effet seule l’industrie du jeu (les casinos sont omniprésents dans la ville), interdit à Hong Kong, ont permis à Macao de rester la tête hors de l’eau. Ce secteur représenterait 50% de l’économie.
La ville en elle-même et malgré une visite sous une pluie battante est jolie. L’architecture portugaise, les nombreuses églises baroques, les couleurs pastels, le tout influencé par la culture chinoise offrent un mélange unique des influences chinoise et latine. Nous prenons donc plaisir à arpenter les rues étroites et visiter (à chaque fois que cela était possible pour échapper à la pluie) les églises et autres bâtiments coloniaux.
Nous finissons notre visite de la ville par un joli temple en même temps que la pluie cesse. Malheureusement nous ne pouvons pas profiter de cette accalmie car notre bateau retour nous attend. Une nouvelle pluie d’orage tropicale nous attend à Hong Kong. Jenny en attrape un rhume, moi je me fais saucer et dans le même temps noie mon lecteur MP3… C’est quasiment notre plus important dégât de tout le voyage, nous sommes donc plutôt chanceux même si nous aurions pu nous passer de cet événement à 2 jours de la fin de notre périple.
Lundi 22 mai, c’est notre dernier jour. Nous ne sommes pas réellement motivés pour les visites… Nous préparons nos sacs mais notre avion n’est qu’à 23 heures. Nous passons la journée dans les marchés de Kowloon : marché aux oiseaux, marché aux poissons rouges, marché à touristes… Beaucoup de boutiques, pas grand-chose d’intéressant mais nous trouvons tout de même de quoi dépenser nos derniers dollars.
De retour à l’appartement de Rachel, nous finissons notre dernière préparation de sacs à dos (cela ne nous manquera pas). Vers 20h30, nous disons au revoir à notre hôte et quittons l’appartement pour notre dernier voyage : celui qui nous ramènera en France.
Le voyage est long mais se passe sans problème. Un peu moins de 24h plus tard, nous sommes de retour sur le sol français que nous avions quitté 8 mois plus tôt. Le grand voyage est terminé, la grande aventure de notre ré-installation en France et de notre mariage commence.

Beijing : retrouvaille et lot of fun

Monday, June 5th, 2006

Notre arrivée à Beijing était du plus mauvais goût : atterrissage dans une purée de pois qui ne présager rien de bon. Encore une fois, nous avions tort.

[Continue reading this entry]

Hong Kong…an ultra-modern oasis in Asia and more reunions

Sunday, May 28th, 2006
2 days before our arrival in Hong Kong, Rachel (our old friend from Prague and gracious hostess) warned of us an impending monsoon, Chanchu. We weren’t sure exactly what we were ... [Continue reading this entry]

Beijing…a visit to the Chinese capital and a reunion with old friends

Sunday, May 28th, 2006
When we arrived Beijing was in a thick fog, we couldn’t see the runway until the last minute, and it was a balmy 13 degrees. (Not exactly the Asian weather we were ... [Continue reading this entry]

More of Yunnan

Sunday, May 28th, 2006
From Lijang we made our way back to Kunming via Dali. The guidebook described Dali as a good place to chill out for a couple of days. We were a bit disappointed when ... [Continue reading this entry]

Lijiang-bis et la poursuite de l’exploration du Yunnan

Saturday, May 27th, 2006
De retour dans notre ville fétiche, nous prenions le temps de récupérer. La journée fût donc relativement calme avec uniquement un peu de shopping et la visite d’un parc au nord de la vieille ville. En cette fin d’après midi, ... [Continue reading this entry]

Tiger Leaping Gorge : nature indomptable (ou presque) et magnifique

Wednesday, May 10th, 2006
Notre depart pour la gorge et le debut de notre trek fut retarde par une affluence plus importante que d'habitude. En effet, arrivee a la gare routiere a 7h, le bus de 7h30 etait deja plein. Heureusement, la Chine n'est ... [Continue reading this entry]

Lijang and the Tiger Leaping Gorge…a Yunnan Paradise

Wednesday, May 10th, 2006

Our second day in China turned out much better that the first. We continued our mad bus trip north. After taking an overnight to Kunming, we caught a bus straight to Lijang (another 9 hours away.) The ride was easy, ... [Continue reading this entry]

Chine : une vraie bonne idee !!!

Wednesday, May 10th, 2006
Notre premier jour en Chine avait ete eprouvant. Encore dans notre bus qui venait de traverser le sud Yunnan a destination de Kunming, nous profitions du soleil et de la vue. Bientot nous arrivions a Kunming, une grande ville a ... [Continue reading this entry]