BootsnAll Travel Network



Ko Phi Phi et Ko Tao : en approche du paradis

Si le paradis etait une plage, ce serait la plage de Ko Phi Phi Leh… Si le paradis etait une eau claire remplie de poissons multicolore, ce serait les eaux de Ko Tao…

Nous sommes desormais en Thailande et le moins que l’on puisse dire est que la Thailande n’est pas un pays accueillant : nous arrivons a peine, qu’il commence a tomber des trombes ! Nous n’avions pas vu autant de pluie depuis la France. Neanmoins, nous continuons notre route vers le port de Krabi ou apres une petite attente incomprehensible, nous embarquons direction Ko Phi Phi. A notre arrivee pas de pluie et nous montons dans le long et fin bateau qui nous conduira a notre guesthouse. La mer est “demontee” (pas comme les jours de tempete en Bretagne mais tout de meme quelques grosses vagues). Le bateau tangue mais nous sortons de la baie sans trop de probleme, nous sommes maintenant en pleine mer ou presque (la cote reste proche mais nous ne sommes plus proteges par les recifs). Les vagues arrivent plus fortes et nous arrosent. Les autres passagers du bateau s’amusent beaucoup, ils sont en maillot de bain, pas nous. Resultat, nous arrivons tremper et nos affaires sont plus ou moins mouillees. Nous sommes fatigues (depart a 5h du matin) et nous devons tout secher, l’ambiance n’est pas la meilleure. Cette arrivee ne correspond pas du tout au lieu ou nous venons d’amerir. Les trois jours suivants seront simplement merveilleux. L’ile est elle-meme somptueuse. Pas etonnant que ce soit l’une des plus fameuses de Thailande. Les recifs coraliens sont de toute beaute egalement. De loin, c’est la plus belle ile et plage que j’ai vu dans ma vie. Les poissons multicolores qui habitent ce coin de paradis ajoutent a la magie. L’ile ressemble en fait a un papillon dont les ailes seraient des montagnes et le corps une plage de sable fin. Nous residons dans l’une des ailes, dans une crique isolee. Vue sur la mer depuis notre bungalow, plage privee, et tranquilite absolue. Nous sommes heureux. Un chemin empruntant la jungle composant le milieu des ailes conduit a un belvedere : encore une fois magnifique vue sur l’ile. Puis a la ville… Enfin le petit village qui compose le corp du papillon bordee par deux plages de sables. Le tsunami a frappe fort ici, 2000 personnes ont trouves la mort, suivant la configuration de l’ile ce n’est pas etonnant. La vie a repris tres vite neanmoins et a part quelques palmiers sans feuille, et de nombreux chantiers, il est difficile de s’imaginer comment c’etait le jour de la catastrophe.

Un jour, nous prenons part a un tour en bateau pour aller voir l’ile toute proche de Ko Phi Phi Leh (dont l’une des plages a ete le lieu de tournage du film “La Plage” – cf. Post sur le cinema). L’ile, outre la fameuse plage, est tout simplement magnifique. Falaise geante, offrant de nombreuses criques et petite plage. Eau turquoise. C’est sur, nous avons trouve un vrai coin de paradis.

Apres quelques jours, nous decidons de partir. Difficile decision mais nous voulons voir un autre exemple d’ile Thailandaise. Nous partons donc pour l’est, regagnos le continent, traversons le pays d’ouest en est et reprenons le bateau pour une nuit de traversee vers Ko Tao. L’arrivee, comme celle a Ko Phi Phi est difficile. Il est 6h du matin, nous sommes fatigues, nous avons l’adresse d’une guesthouse. Elle est loin. Nous y arrivons finalement, la reception n’est pas ouverte. Et quand elle ouvre, c’est pour nous dire que c’est complet. Nous prenons notre petit dejeuner et remarchons pour une autre demi heure. Cette ile est plus grande que prevu. Nous trouvons finalement une guesthouse a un prix raisonnable avec une vue sur l’ocean si on penche la tete. Non, elle est vraiment bien et proche de la ville. Apres l’isolement de Ko Phi Phi, nous voulions un peu plus de mouvement et surtout le choix dans les restaurants.

Ko Tao est moins idyllique que Ko Phi Phi mais tout aussi interessante. Nous avons notamment la possibilite de faire de nombreuses activites. Ko Tao est notamment la Mecque de la plongee en Thailande. Je m’abstiens de faire mes debuts dans ce sport et choisis plutot le snorkelling (plongee mais juste avec tuba et masque). Nous ne sommes pas decu : le fond marin sont magnifiques, les poissons aussi. Nous pouvons meme observer quelques requins de 2 ou 3 metres. C’est gros, mais a priori inoffensif, je reste cependant en surface. Les coraux sont un peu moins colorees qu’a Ko Phi Phi mais tout aussi interessant. Je suis en admiration devant les nombreux benitiers geants. Pour les autres poissons, impossible de les reconnaitre mais ils sont jolis et certains sont amusants et viennent nous taquiner, surtout lorsque l’on a de la nourriture a leur proposer. Nous passons egalement une journee sur un kayak : on rame, on plonge, on rame, on se repose sur une plage isolee. N’est ce pas une bonne journee.

Nos quatre jours a Ko Tao passent tres vite. D’autant que le soir, nous avons un large choix de bars, restaurants et lounge. Les bieres sont bons marches alors nous rattrapons notre manque indien. Nous croisons meme Yuke : notre compagnon de trek a Manali au debut de notre periple en Inde, le monde est vraiment trop petit.

Je sais que la plupart d’entre vous qui lisent ce post sont en France, que l’hiver semble long, qu’il ne fait pas beau, qu’il faut aller travailler. Alors je voudrais dire que tout n’est pas si rose. Non. Le soir, quand il est l’heure d’aller au lit, il fait vraiment trop chaud. La douche est toujours froide. Il pleut assez souvent, lors de notre retour de notre excursion snorkeling, nous etions rince et nous avions froid. A Ko Phi Phi, nous n’avions pas d’electricite en journee. Sur les iles, les moustiques viennent aussi en vacances, nous avons de nombreux souvenirs. Trouver un bon livre a lire en francais tient de l’exploit. Vous voyez que ce n’est pas si facile ! Bon ok, nous ne nous plaignons pas trop et n’echangerions pas nos places…

Aujourd’hui nous avons pris la difficile decision de quitter la plage et de remonter vers le nord, direction Bangkok ! Depart 14h30, arrivee 5h30 du matin… Un long voyage que nous avons tente de repousser ce long voyage au maximum mais maintenant nous l’avons commence et sommes en plein milieu a Chumpon, la ville portuaire du continent et attendons notre bus pour Bangkok.



Tags: , ,

One Response to “Ko Phi Phi et Ko Tao : en approche du paradis”

  1. fantastic post, very informative. I wonder why the other specialists of this sector
    don’t notice this. You must continue your writing. I’m confident, you have a great readers’ base already!

Leave a Reply