BootsnAll Travel Network



19 Juillet : pluie, trappeur, volcan et indécision

La journée démarre sous une pluie battante. Nous sommes vraiment heureux d’être dans notre chambre de Motel bien au sec. Après un peu d’hésitation sur le plan de la journée, nous nous dirigeons vers Vancouver, de l’autre côté du fleuve Columbia et dans l’état de Washington. Là, nous nous arrêtons à Fort Vancouver, une reconstitution du fort qui était dans les années 1850 l’endroit le plus peuplé du nord ouest américain (or natifs) – quelle différence par rapport aux villes, autoroutes et industries d’aujourd’hui, difficile de se rendre compte qu’il y avait des grizzlis et uniquement de vastes forêts tout autour. Bizarrement, le fort n’était pas Américain mais anglais et détenu par une entreprise privée : HTC dont le principal business était la fourrure (notamment celle de castors). L’entreprise importait des biens d’Angleterre et s’autsuffisait en aliment, échangeait ces marchandises contre des peaux, et exportait le tout vers l’Angleterre… apparemment un marché juteux. Si aujourd’hui, seuls quelques batiments ont été reconstruits, il est vraiment intéressant de comprendre l’histoire du nord ouest américain qui a seulement commencé à se développer avec ce commerce (avant le bois).

Nous continuons la route vers le nord et faisons un arrêt au mont St Hélène. Un petit musée retrace l’histoire de cette éruption de 1981 (la plus jeune aux USA or Alaska et donc qui est très documenté) qui a tout de même fait disparaître 1/3 de la montagne. Malheureusement, si la pluie s’est arrêtée, les nuages sont toujours là et il est impossible de voir le résultat de ce cataclysme (qui pourtant est tout petit par rapport à d’autres éruptions des volcans avoisinants… çà promet pour les prochains siècles!).

La suite est plus difficile car la météo et ses prévisions ne sont pas bonnes et de ce fait, nous hésitons à aller voir des montagnes qui seront plongées dans la pluie. Après une longue réflexion, nous décidons de laisser de côté le Mont Rainier (l’un des plus grands et dangereux, mais aussi beau, des volcans des Cascades) et le parc national de la peninsule Olympic : l’une des seules ‘cloud forest’ (forêt humide) qui promet plus que d’autres d’être dans les nuages et sous la pluie, pour finalement continuer notre route vers Seattle, la plus grande ville de l’état de Washington. Mais cela est pour demain et pour le moment, nous nous arrêtons en route au parc d’état de Millersylvania au sud d’Olympia, la capitale de l’état.



Tags: ,

Leave a Reply